Les Réseaux thématiques pluridisciplinaires (RTP)

Un réseau thématique pluridisciplinaire (ou RTP) est une formule institutionnelle de regroupement de laboratoires, d’équipes de recherche ou de scientifiques, appartenant à des disciplines différentes, autour d’un thème particulier ou d’un objectif clairement défini. Il est essentiellement un outil d’assistance à la politique scientifique, chargé d’émettre des avis et des propositions. Il s’agit donc d’une formule souple de rassemblement de compétences.

Comment fonctionne-t-il ?

Créé pour une durée de trois ans par un ou plusieurs instituts, un RTP est dirigé par un responsable et un bureau, nommés par le directeur du(es) institut(s) dont il relève. Il peut solliciter l’avis d’experts extérieurs. Il bénéficie d’un financement et établit chaque année, outre le bilan financier et le budget prévisionnel, un rapport annuel de synthèse sur les actions qu’il a mises en œuvre. Ce rapport est examiné par le conseil scientifique du(es) institut(s) qui l’évalue pour la direction du(es) institut(s).


Quel est son objectif ?

La mission générale d’un RTP est une mission d’animation et d’expertise scientifique. Les objectifs qui lui sont assignés peuvent donc être de nature extrêmement différente et être associés selon des principes divers :

  • recenser l’ensemble des équipes et chercheurs travaillant dans un secteur de recherche déterminé aux fins de constituer une base de données ou d’établir un annuaire ;
  • réaliser un état des lieux ou améliorer la coopération entre les acteurs de la recherche dans un domaine pluridisciplinaire ;
  • assurer la circulation de l’information scientifique (enseignements, publications, colloques, état des recherches en cours, etc.) ;
  • participer à l’animation d’un milieu scientifique ou créer les conditions favorables à l’émergence d’une communauté de recherche dans un secteur scientifique déterminé ;
  • contribuer à des actions de formation à la recherche en mettant à la disposition des doctorants des outils informatifs et en organisant une rencontre nationale annuelle de doctorants ;
  • répondre à des questions précises concernant des solutions à trouver pour améliorer l’organisation du travail scientifique dans le secteur de recherche qu’il couvre.
     

Cette liste n’est pas limitative. Il s’agit moins de mettre en œuvre des programmes de recherche que de conduire des missions d’information et d’animation scientifique, de proposer des axes stratégiques de recherche ou de suggérer des actions de politique scientifique.

RTPi APOLIMER - Anthropologie politique & écologie de la mer

Le réseau thématique pluridisciplinaire international (RTPi) APOLIMER est consacré à l’étude de la gouvernance des océans au prisme croisé des sciences humaines et sociales et des sciences de la nature. Il est destiné à structurer le développement, au national et à l’international, d’une approche politiste de la mer, autour des enjeux liés aux diverses formes de gouvernement des relations Homme / Nature avec un focus sur l’appropriation des espaces et des ressources pris dans les enjeux stratégiques et conflictuels entre exploitation et conservation.

Plus d'informations

RTP "Epigénétique en Ecologie et Evolution (3E)"

Les objectifs de ce RTP-3E sont de favoriser, par la rencontre entre les acteurs de différentes disciplines l'étude du poids relatif de l’hérédité génétique et non-génétique dans les processus d’adaptation et d’évolution. Il s’agit en particulier d’appréhender les composantes épigénétiques (à savoir l’ensemble des modifications héritables de l'expression du génome sans modification de l’ADN) et culturelles (à savoir la partie de la variation phénotypique qui est transmise entre générations par apprentissage social) dans ces processus et ceci dans le contexte des interactions organisme – environnement.

Plus d'informations

RTPi Caraïbes

Ce réseau thématique pluridisciplinaire (RTPi) Caraïbes a été proposé pour structurer la recherche scientifique du CNRS autour de quatre thématiques phares concernant l’écologie et l’environnement dans la Région des Caraïbes. Ce RTPi aura un quadruple rôle de coordinateur, de facilitateur, d'informateur et de formateur. Construit dans un premier temps autour des équipes CNRS et universitaires d'outre mer et de métropole impliquées en zone Caraïbe, il sera élargi à des partenariats étrangers.

Plus d'informations